Tiphaine CHABERT tiphaine.chabert[@]mediataide.fr

Pour qui, pour quoi ?

Pour tous les locataires ou propriétaires en conflit avec leur(s) voisins(s), 

A la recherche de solutions à l’amiable,

La médiation permet “de favoriser des modalités plus apaisées et plus rapides de règlements des différents pour les citoyens” (Source:  Ministère de la justice)

Voisins bruyants: c'est le conflit de voisinage

Si un voisin est bruyant et de manière répétée, c’est la colère qui s’installe. Cette colère monte et génère en général des réponses au bruit par d’autres bruits, des insultes , des courriers, des contacts houleux sans pour autant trouver de solution pour que le bruit cesse.

Régler le conflit entre voisins n’est pas chose facile car chacun reste sur ses positions et sur la légitimité de pouvoir faire du bruit. 

Le conflit peut s’installer sur des semaines, des mois voire des années jusqu’à dégénérer physiquement et moralement. 

Les voisins qui cherchent à régler leur conflit ne savent pas vers qui se tourner car les aides sont limitées. 

Qui contacter ?

Le syndic de copropriété peut écouter et conseiller sans pouvoir apporter de réelle solution au conflit de voisinage. Il ne peut en effet pas être neutre du fait de ses responsabilités vis à vis des copropriétaires. 

La police appelée pour faire constater le litige entre voisins, ne se déplace plus pour ce genre de conflit, à moins d’une réelle mise en danger bien sûr. 

La justice peut être saisie en dernier recours à condition d’avoir tenté une médiation

En effet, depuis le 1er janvier 2020, la médiation est une procédure légale obligatoire pour tous les recours tenant au paiement d’une somme inférieure à 5000€ ou relatifs à un conflit de voisinage. 

Pour faire appel à un médiateur

où s’adresser et comment faire ?  

La Cour d’Appel de Paris édite la liste des médiateurs agrées par la Cour. Elle est disponible sur leur site.  Le profil et les coordonnées de chaque médiateur sont inscrits sur cette liste pour pouvoir les contacter.  

Les médiateurs sélectionnés sont tous formés à la médiation avec des profils divers. Ils renouvellent leur demande d’agrément tous les 3 ans en fonction d’un calendrier établi. 

Des associations de médiation regroupent des médiateurs nationaux formés ainsi que des structures de médiation consultables sur l’annuaire de leurs sites comme à l’association nationale des médiateurs l’ANM ou à l’association Akordial

Des médiateurs indépendants, formés également, ont leur propre structure de médiation. Certains médiateurs sont généralistes ( tous types de médiation), d’autres sont spécialisés (médiation familiale ou médiation d’entreprise). 

Le réseau Linkedin permet également de trouver des médiateurs partout en France et en Europe et même au Canada et aux Etats-Unis.  

Les gardiens d’immeuble et les syndics de copropriété peuvent avoir des noms de médiateurs ou d’associations à recommander. 

Exemple

Fin 2019, nous rencontrons un homme célibataire qui se plaint depuis plusieurs mois de bruits perpétuels venant d’un appartement voisin occupé par une famille avec 2 enfants.

1-Le conflit enfle :  

Pendant 3 mois,  ce monsieur a essayé de régler son conflit seul en demandant de l’aide à son gardien et en exprimant régulièrement sa colère directement à son voisin de loin puis de près jusqu’à s’emporter très violemment ” je vais te défoncer”.

Son voisin ne comprenait pas ce qu’on lui reprochait car ses voisins directs ne se plaignaient pas.

Le conflit installé, l’homme célibataire souffrait et regrettait de s’être emporté. Son voisin lui, souffrait aussi avec la peur que la colère dégénère sur lui et sa famille.

2- La mission de médiation commence:

Un RV avec chacun des voisins à leur domicile a permis de comprendre l’escalade du conflit. Chacun a pu s’exprimer sur son histoire, ses ressentis et ses attentes pour voir cesser le conflit.

Ils ont accepté que la réunion plénière ait lieu chez le voisin mis en cause : c’est le meilleur moyen pour nous médiateurs, de commencer à restaurer un lien pour pouvoir envisager des échanges constructifs.

La femme du voisin avait spontanément préparé le thé ( comme une invitation! ) et dans ce contexte, chaque voisin a écouté l’autre dans le respect et l’écoute mutuelle. Nous avons pu visualiser ensemble les endroits du logement les laissant proposer des solutions possibles pour atténuer les nuisances. 

Recontactés quelques semaines plus tard, les voisins étaient unanimes: la médiation avait changé leur regard.